Russian American Deutch Nederlands Brasileiro English

Les confréries, sources des fêtes bachiques

Comment vivre le vin sans générer de joyeux rassemblements ? Nées avec le travail de la vigne, les confréries en Beaujolais cultivent le partage festif. Une douzaine d'associations bachiques restitue chaque année les coutumes locales, culturelles ou gastronomiques. La plus renommée, "Les Compagnons du Beaujolais", convie alternativement chaque appellation lors de ses trois sessions annuelles, au cuvage de Lacenas.  Des coutumes et des rites qu'honore également la "Confrérie des Maîtres Vignerons de Chénas et Moulin-à-Vent" dont la devise reste "à tassée pleine, joie s’enchaîne".

Les Compagnons à New York

Chaque appellation trouve ainsi ses ambassadeurs : les "Grappilleurs des Pierres Dorées", le "Groupement des Organisations Sociales Intellectuelles Educatives Récréatives Sportives et Culturelles", appelé aussi GOSIERSEC, les "Amis de Brouilly" ou encore les Confréries "du Premier Pressoir du Cru morgon", de "Saint-Juliénas des prés" et "du Chant de la Vigne". Et qu'on ne s'y trompe, le vin se conjugue aussi au féminin avec les "Damoiselles de Chiroubles" et le groupe folklorique de "La Grappe Fleurie".