Chinese Russian American Deutch Nederlands Brasileiro English

Déguster avec justesse

À l'image du calendrier des vignerons, la dégustation des vins du Beaujolais appelle des gestes simples mais judicieux pour magnifier les arômes et les saveurs.

Les Beaujolais nouveaux et Beaujolais-Villages nouveaux s'apprécient à 12°C, une température où la tenue en bouche est optimale.
Les Beaujolais et Beaujolais-Villages se dégustent, après les primeurs, à 13/14°C, un seuil qui exalte opportunément la richesse aromatique du cépage Gamay. 
Les crus du Beaujolais approuvent une moyenne de 16°C qui peut être légèrement abaissée, vers 15°C, pour un cru d'une ou deux années, ou inversement légèrement rehaussée pour un vin de trois à cinq ans (17°C est tout à fait recommandé).
Comme tout produit vivant et goûteux, les vins du Beaujolais sont donc à manipuler avec discernement. S’ils aiment la fraîcheur, mieux vaut éviter le réfrigérateur et ses 4°C : ils coupent toute saveur. Rien ne vaut bien sûr une cave ou un endroit frais, l’idéal étant de chambrer les bouteilles, une heure avant le repas, afin de ne pas servir le vin à trop basse température. Noter que la mise en carafe ou le service au verre tend à réchauffer davantage le vin. À chacun alors d'opter pour la solution qui lui semble la mieux adaptée aux conditions de la dégustation.

Aucune vidéo chargée