Brouilly

A+
A-
Surface : 1 261 hectares

Production en 2014 : 61 816 hectolitres / près de 8 242 000 bouteilles

Sols : C’est le plus complexe. La première moitié est occupée par des coteaux de granit rose escarpés,
quant à l’autre moitié, les sols se divisent entre les éboulis argileux des « pierres bleues », les
alluvions anciennes souvent caillouteuses et les petites collines calcaires.

Dégustation : Tout en finesse

Oeil : Rubis profond

Nez : Sur les fruits rouges, la prune, notes minérales

Bouche : Fruits rouges, tanins fondus

Signes particuliers : Le plus méridional des Crus est aussi le plus étendu. Il s’étend au pied du Mont Brouilly et de
sa chapelle (Notre Dame aux raisins). Sur le fruit (prune, petits fruits rouges), avec parfois des notes minérales, ils expriment parfaitement le bouquet du Gamay. Les vins de Brouilly s’apprécient dans leur jeunesse.
Partager cet article sur