Chénas

A+
A-

Surface : 243 hectares

Production en 2018 : 12 020 hectolitres / près de 1 500 000
bouteilles

Sols : C’est un Cru particulièrement contrasté qui évolue d’Ouest en Est. À l’Ouest, se dressent de hauts coteaux granitiques très pentus tandis qu’à l’Est le paysage est nettement moins escarpé avec des alluvions anciennes à nappes de petits galets.

Dégustation : Rare et racé

Oeil : Rubis teinté de grenat

Nez : Floral, pivoine et rose, nuances de notes épicées et boisées

Bouche : Généreuse, bien charpentée, tendre

Signes particuliers : C’est la plus petite appellation du Beaujolais. Son nom est lié aux anciennes plantations de chênes de la commune, défrichées par les gallo-romains puis par les ordres monastiques sur ordonnance de Philippe V le Long. La vigne s’étend sur des coteaux vallonnés. Le Gamay laisse ici s’exprimer des notes de petits fruits noirs, de pivoine et d’épices sur des tanins fondus.

Partager cet article sur