Le Marathon International du Beaujolais

A+
A-

Chaque année on compte les jours avant l’arrivée des Beaujolais Nouveaux, ce fameux 3ème jeudi de Novembre. Chaque année, pour beaucoup d’entre nous, c’est un peu la course à qui trouvera LA bonne bouteille pour accompagner l’apéritif entre amis qu’on attend avec impatience. Mais ces jours-ci, il y en a qui courent plus que d’autres !

Une manifestation au top

Depuis 12 ans, le Marathon International du Beaujolais  fait partie intégrante des festivités phares liées à la sortie des fameux vins primeurs, au même titre que les Sarmentelles de Beaujeu, le Beaujolais Gourmand de Tarare ou encore la fête du Nect'art nouveau à Belleville par exemple.

Elle appartient aussi au top 20 des courses les plus fréquentées parmi plus de 6000 en France ! 65 nations y participent. C’est le plus grand événement sportif du Beaujolais.

 

La course pendant les festivités

Sur la ligne de départ, une foule bigarrée attend le coup d’envoi. En première ligne les pros en tenue, derrière des amateurs entraînés, plus loin des lapins roses, des abeilles aux cheveux longs, des vaches sautillantes, des faux malades sur leur lit d’hôpital…

En tout, plus de 10 000 coureurs dans les starting blocs pour le grand marathon de 42km195 – c’est la distance règlementaire, le semi-maraton, la « petite » course de 12 km et la Beaujolais Colors de 5 km quand même !

Ils cheminent entre vignes et châteaux, traversant 12 villages selon un parcours labellisé par la Fédération Française d’Athlétisme, rien que ça !

Sur la route, des ravitaillements sportifs et festifs sont proposés aux coureurs. La foule qui les accompagne en bord de route les rebooste à sa façon avec force encouragements, chansons et musiques.

 

Les festivités autour des courses

Quand les coureurs sont au repos, place à la fête et à la convivialité, comme souvent en Beaujolais. Le pot de bienvenue et la Pasta Party ouvrent les festivités, suivis le lendemain par la Nuit du Marathon au cours de laquelle on mange et on déguste des Beaujolais Nouveaux bien sûr mais c’est aussi le moment attendu du baptême des nouveaux marathoniens. Après quoi la musique anime la fête jusqu’au bout de la nuit, histoire de fêter ensemble, les belles courses du jour et les Beaujolais Nouveaux comme il se doit.

 

Un marathon à consommer sans modération !

Partager cet article sur
Sur le même thème