Les vins du Beaujolais ne se dégustent pas tous à la même température. Une bonne maîtrise de la température et cinq sens en éveil sont tout ce qu’il vous faut pour en capter les subtilités. 

À chaque vin du Beaujolais sa température

Pour déguster un vin du Beaujolais à sa juste valeur, veillez d’abord à la température de service. 

Quand les Beaujolais et les Beaujolais Villages rouges s’apprécient à une température moyenne de 13/14°C, le seuil idéal. Les crus du Beaujolais, eux, se boivent entre 15°C et 17°C, notamment pour les crus les plus structurés comme Moulin-à-Vent, Morgon, Juliénas ou Chénas ; 17°C étant recommandée pour les vins de plus de 3 ans.

Accordez plus de fraîcheur aux vins les plus jeunes : les Beaujolais Nouveaux et Beaujolais Villages Nouveaux tiennent toutes leurs promesses à 12°C. 

Quant à eux, les Beaujolais et Beaujolais Villages rosés s’épanouissent parfaitement entre 5 et 8°C tandis que les Beaujolais et Beaujolais Villages blancs régalent leurs convives quand ils sont servis entre 8 et 10°C.

Évitez le frigo !

Le Beaujolais aime le frais, nous l’avons vu, mais pas le froid ! Evitez le réfrigérateur au-delà d’une heure au risque d’inhiber les saveurs et de retenir les caractéristiques du vin. Il faut flatter le vin et non casser ses arômes par une température trop basse voire glacée. 

Préférez les endroits frais et ventilés, une cave idéalement ou un frigo à vin qui reproduit les conditions idéales de conservation d’une cave traditionnelle, soit entre 10°C et 14°C. À défaut, placez votre bouteille dans le bac à légumes de votre réfrigérateur une heure maximum avant la dégustation. À bannir absolument : le compartiment surgélateur. Les vins du Beaujolais aiment la délicatesse. Une descente en température trop brutale leur serait nocive.

Une expérience sensorielle

Une fois à bonne température, il est temps de passer à la dégustation et de mobiliser vos sens.

Avant de le mettre en bouche, prenez quelques secondes pour admirer la robe de votre vin du Beaujolais. Nuances rubis, grenat, rouge cerise pour les vins rouges, dorées pour les Beaujolais et Beaujolais Villages blancs, roses pâles brillantes pour les rosés.

Ensuite saisissez le pied du verre, faites-le légèrement tourner. Sentez et faites appel à vos souvenirs : kirsch, épices, pivoines, iris, fruits rouges ou violettes…pour les rouges ; fruits à chair blanches et agrumes pour les blancs ; notes fruitées pour les rosés.

Maintenant prenez une première gorgée pour réveiller vos papilles puis une autre pour apprécier les arômes de fruits rouges, violette, cannelle, pivoine, fruits mûrs… des vins rouges ; les saveurs florales et minérales des blancs et les notes fruitées des rosés.

Et enfin, dégustez ! Avec un bon repas et en bonne compagnie bien sûr !

Blog vins du beaujolais

Découvrir

Webdoc
Au fil de l'eau

Découvrir

Carnet Beaujolais

Découvrir
Fermer

Inscription à la newsletter

Pourquoi vous abonner ? Tout simplement pour être tenu au courant des actualités des vins du Beaujolais !

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Inter Beaujolais pour le traitement de votre demande et de futures communications. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à envoyer des informations liées aux vins du Beaujolais.

Conformément à la loi « informatique et libertés » et au RGPD, vous pouvez exercer votre droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant en contactant le DPO d'Inter Beaujolais.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment vos droits d'accès, de rectification et de suppression des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre Politique de protection des données personnelles.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits associés à ce formulaire.