Chardonnay

C’est l’un des trésors méconnus du Beaujolais : le vin blanc.

C’est le cépage blanc le plus planté dans le monde. En territoire Beaujolais, le chardonnay dévoile de belles expressions. On le trouve à l’extrême nord du vignoble, aux limites du Mâconnais et au sud-ouest de Villefranche-sur-Saône. Il bénéficie d’un écrin en forme de triangle entre Liergues, le Bois d’Oingt et Bully. Au sein des appellations beaujolaises, le chardonnay représente aujourd’hui 2 % du vignoble. De plus en plus de vignerons produisent des blancs, tant ils séduisent les papilles. 

Ses grappes se présentent en petites baies à peau blanche et fine, arrondies et dorées à maturité. La diversité des sols du vignoble offre à ce cépage la capacité d’exprimer toute sa richesse et sa complexité. Il s’épanouit notamment sur des terrains marneux ou calcaires. Les terres peu fertiles constituent ainsi son environnement de prédilection. Dans les zones tempérées, comme en Beaujolais, il donne ainsi des vins souples et charnus aux arômes d’agrumes ou de fruits blancs telle que la pêche.

En cave, le chardonnay est pressuré dès son arrivée et fermente ensuite pendant une quinzaine de jours en cuve, en fût ou en foudre. Les élevages sur lies sont fréquents. Les Beaujolais et Beaujolais-Villages blancs offrent des vins équilibrés avec fraîcheur, rondeur et finesse. Les Beaujolais blancs sont dotés d’une belle robe dorée et sont amples, aux arômes de fruits à chair blanche et d’agrume, avec une finale agréable. Les Beaujolais-Villages blancs se distinguent quant à eux par leurs notes florales, minérales, et leur belle intensité aromatique. Certains vins peuvent vieillir quelques années en cave pour exprimer leur complexité et leur intensité.