Appellation

Beaujolais-Villages

À TERROIRS DIVERS, VINS PLURIELS

Les Beaujolais-Villages se trouvent sur la partie septentrionale du vignoble et sont répartis sur 38 villages. Les vignes escarpées, exposées est-sud-est entre 200 et 500 mètres d’altitude, entourent les 10 crus du Beaujolais sur la moitié nord du vignoble, où il y a autant de terroirs que de villages. Cœur de gamme du vignoble entre l’AOC Beaujolais et les crus, on peut les apprécier dans leur jeunesse ou après quelques années de bouteilles. Produits dans la partie sud de l’appellation Beaujolais-Villages, les vins sont gourmands et fruités ; dans la zone centrale, ils sont plus riches et structurés ; et dans le secteur des crus, les vins sont plus charpentés et ronds.

L’appellation Beaujolais-Villages en Bref

L’appellation Beaujolais-Villages est cultivée sur les meilleurs coteaux de la région. Réparti sur 38 communes, les vignes du Beaujolais-Villages s’épanouissent grâce à l’ensoleillement particulier de ces terroirs  car ce prestigieux vignoble repose sur des sols granitiques, de sables ou de roches volcano-sédimentaires. Le gamay, cépage emblématique de la région du Beaujolais, s’y exprime pleinement : les Beaujolais-Villages sont des vins expressifs, intensément fruités et parfumés.

Il est temps de vous proposer une plongée au cœur de cette appellation animée avec passion par plus de 1000 vignerons dont exactement la moitié en cave particulière.

  • Commune(s)38 communes productrices
  • Altitude332 mètres
  • SolsGneiss, cortège des pierres bleues, grès, schistes, granites
  • Surface2900 hectares

Caractéristiques
de l'appellation Beaujolais-Villages

  • Signes particuliersConfidentiels, frais, délicats et salins
  • Occasions de dégustationRepas festif, apéritif entre amis en tout occasion
  • NezFruité, notes d'agrumes, minéral
  • Invitations culinairesFruits de mer, saumon en croûte d’épices, burger de cabillaud, coquille saint jacques à la crème, ris de veau, brochet au beurre blanc, rôti de porc aux pommes, sole meunière
  • OeilIntense, or pâle
  • Température de serviceEntre 7 et 10 degrés
  • BoucheAmple, équilibrée
  • Signes particuliersSouples, délicats, parfums riches et expressifs de fruits rouges
  • Occasions de dégustationS’il existe un vin pour chaque occasion, en Beaujolais-Villages, vous trouverez forcément votre bonheur au milieu de nos villages.
  • NezNotes de fruits rouges et de fruits noirs
  • Invitations culinairesCôte de bœuf grillé, rôti de veau aux champignons, onglet à l'échalotte, côte de porc à la tomate, bœuf bourguignon, gâteau de foie de volaille, crème de lentille, terrine de lapin, grenadins de veau, soupe de pêches et de fraises au poivre noir ; tarte à la praline et poire pochées au vin
  • OeilGrenat, cerise bien mûre
  • Température de serviceEntre 12 et 14 degrés
  • BouchePuissante, structurée et harmonieuse
  • Signes particuliersConfidentiels et recherchés, ils séduisent par leur franchise
  • Occasions de dégustationRepas festif, apéritif entre amis
  • NezIntense, fruité, parfumé
  • Invitations culinairesJambon persillé, poulet sauté aux poivrons, les aubergines grillées à la tomate et au parmesan, les maquereaux au four, les Blancs de poulet rôtis à la provençale, la salade de pâtes au poivron et au thon, salade de fruits frais
  • OeilRose pâle aux reflets saumonés
  • Température de serviceEntre 5 et 8 degrés
  • BoucheAmple et croquante, offre rondeur, souplesse rafraichissante

En savoir plus
sur l'appellation Beaujolais-Villages

UNE HISTOIRE QUI REMONTE À 977

Si vous avez déjà eu la chance de vous rendre sur les terres de l’appellation Beaujolais-Villages, vous avez certainement aperçu le magnifique château qui domine le vignoble. Difficile de louper ce merveilleux domaine en Pierres Dorées. Surnommé le Château de la Belle au Bois Dormant, c’est en réalité le Château de Montmelas. Restauré dans une architecture néo-gothique au XIX siècle par Louis Dupasquier, architecte lyonnais contemporain de Viollet-le-Duc, son histoire remonte en fait en 977.

À cette époque, il fut la résidence des sires de Beaujeu, des seigneurs qui ont donné leur nom à la région du Beaujolais, comme vous l’aurez sans doute deviné ! C’est à cette époque également que les moines de Cluny participent à développer le vignoble sur de nombreux coteaux qui seront classés par la suite en appellation.

LA PREMIÈRE APPELLATION « VILLAGES » DE L’HISTOIRE

Bien entendu, l’appellation Beaujolais Villages ne s’arrête pas aux seuls alentours du Château de Montmelas. Plus restreinte que celle de l’appellation Beaujolais, la zone de production entoure en réalité celles des 10 crus.

Notez aussi que si vous trouvez aujourd’hui différents vins comprenant la dénomination « villages », le Beaujolais fût en 1950 le premier à utiliser officiellement ce terme pour désigner une partie bien spécifique de son AOC.

Les Beaujolais Villages sont essentiellement rouges, mais les Beaujolais Villages blancs et rosés sont à découvrir. Plus rares, ces cuvées sont souvent recherchées par les connaisseurs, en quête d’un vin aromatique avec une certaine complexité et structure.

UN VIN HÉROÏQUE

L’appellation Beaujolais-Villages est façonnée sur les meilleurs coteaux du vignoble, situés entre 190 et 550 mètres d’altitude.

Quand quelqu’un vous parle du vignoble du Beaujolais-Villages, il n’est pas rare de l’entendre le qualifier « d’héroïque ». Il est vrai que le vignoble est souvent situé sur des pentes particulièrement raides ! Les vignes ainsi que les viticulteurs méritent le respect comme ils valorisent ces coteaux de ces terroirs. Imaginez les efforts sportifs que doivent effectuer les vignerons pour cultiver les ceps au quotidien.

La prochaine fois que vous trinquerez avec un verre de Beaujolais-Villages, vous aurez sans doute une pensée pour ces hommes et ces femmes qui le cultivent avec passion jour après jour. Les vendanges sont majoritairement effectuées à la main. Ce qui ajoute du travail au vigneron et de la qualité au vin. Les vendanges sont en effet l’occasion parfaite de ne sélectionner que les meilleurs raisins, afin d’assurer à chaque cuvée un bouquet intense, mais souple. À la dégustation, amusez-vous à nommer les différents arômes de fruits rouges qui s’entremêlent et qui en font des vins si expressifs.

Enfin, les vins issus de l’appellation Beaujolais-Villages s’apprécient tout au long de l’année.

Les Beaujolais-Villages font aussi leur primeur en rouge et en rosé !

Enfin, l’appellation Beaujolais-Villages se décline en version « Nouveau » qui se déguste dès le 3e jeudi du mois de novembre. Ils représentent 40 % des vins vendus en « Nouveau », rouges et rosés.