Appellation

Fleurie

DES PAYSAGES DIVINS POUR DES VINS QUI FLEURENT BON

L’appellation possède une géographie particulière. Elle est adossée à une chaîne de crêtes : Fût d’Avenas, Col de Durbize, Col des Labourons, Pic Raymont. La colline de la Madone surplombe l’appellation et offre un panorama imprenable sur l’ensemble du vignoble. Elle s’étend uniquement sur la commune éponyme et doit son nom à un légionnaire romain.

L’appellation Fleurie en bref

Les vins les plus féminins du vignoble du Beaujolais sont sans conteste les vins de Fleurie. Ils se cultivent tout d’abord dans un environnement verdoyant, au cœur de sublimes lieux-dits, pour finir par revêtir une robe rouge carmin du plus bel effet.

  • Commune(s)Fleurie
  • Lieux-dits
    • La Madone
    • Grille-Midi
    • Les Labourons
    • Les Moriers
    • Les Garants
    • La Presle
    • La Chapelle des Bois
    • Champagne
    • La Roilette
    • Grand Pré
  • Altitude340 mètres
  • SolsGranite rose (90%), piémonts (8%)
  • Surface830 hectares

Caractéristiques
de l'appellation Fleurie

  • Signes particuliersLumineux, fruités, fins
  • Occasions de dégustationApéritif, grande tablée
  • NezIris, violette, rose, fruits rouges, pêche de vigne
  • Invitations culinairesRôti aux pommes et aux châtaignes, saumon entier en croûte d’herbes et légumes rôtis
  • OeilRobe rouge carmin
  • Température de serviceEntre 13 et 15 degrés
  • BoucheÉlégante, fine

En savoir plus
sur l'appellation Fleurie

Des paysages divins pour des vins qui fleurent bon

Soignée par 150 viticulteurs, l’appellation Fleurie doit sa légèreté à la protection des crêtes d’Avenas, de Durbize et des Labourons. Adossés à cette chaîne, les vignobles de Fleurie profitent d’un sol sablonneux provenant de la décomposition du granite rose. C’est ce terroir si spécifique qui lui donne une robe fine et élégante, ainsi que des notes florales.

Pourtant, les vins de Fleurie restent typés et selon le lieu-dit de culture, certains vins sont bien plus corsés que d’autres. Les notes d’iris, de violette et de pêche viennent parfaitement intensifier le bouquet pour lui garantir une structure charnue.

Notez également que si l’appellation sonne bucolique, le nom de Fleurie n’a aucun rapport avec la nature. En effet, il viendrait d’un légionnaire romain appelé Florus, qui aurait installé ses pénates sur l’une des collines surplombant le vignoble. Cependant, aucune preuve n’atteste de cette histoire, mais qu’importe, les légendes sont souvent plus féériques que la réalité… 

Un paysage unique pour cultiver les vins de Fleurie

Un petit rappel géologique s’impose pour évoquer le paysage unique des vignobles de Fleurie. À la fin de l’ère Tertiaire, une activité tectonique et magmatique exceptionnelle a modifié le paysage à jamais. La région du Beaujolais s’est alors élevée en de multiples collines, taillées au fil des années par l’érosion.

C’est sur le point culminant de ces vallées, à 425 mètres d’altitude, que La Madone se dresse. Cette impressionnante statue est le point de repère des vignes de Fleurie qui partent du sud-est de la colline et remontent jusqu’à La chapelle de La Madone.

Ces pentes de 50% offrent un point de vue exceptionnel sur la région des Crus. On peut y observer un lever de soleil lumineux et profiter de son coucher sur les vignes de Chiroubles, à l’ouest.

Des saveurs fines et élégantes

Les vins de Fleurie possèdent une certaine douceur, unique, comparés aux autres appellations du Beaujolais. Cependant, il est difficile de mettre une seule étiquette sur toutes les bouteilles produites dans ce vignoble. 

Celui-ci bénéficie d’un terroir composé à 90% de granit rose qui subit une lente érosion. C’est cette décomposition disparate, combinée aux multiples profondeurs des sols qui génèrent des vins uniques et différents d’année en année. Il faut savoir que sur un sol granitique, le gamay donne des vins puissants et colorés. 

Comparons par exemple un vin issu du lieu-dit La Roilette avec une cuvée provenant de Grille-Midi : on constate des différences notables dans leur caractère. Le premier reposant sur un sol plus granitique que le second, La Roilette vous surprendra par sa puissance alors que Grille-midi vous séduira par son caractère fruité, ce qui en fait deux vins à consommer dans des circonstances différentes. 

Dans tous les cas, l’attaque d’un Fleurie est généralement franche, l’acidité très peu élevée et les tannins assouplis. D’une grande rondeur en bouche, ces Beaujolais se dégustent aussi bien en apéritif qu’avec une viande rouge ou blanche. Vous pouvez même rester dans le thème en les servant avec une succulente andouillette à la beaujolaise !

Fleurie est un vignoble qui se déguste, mais également qui se visite. Ses qualités reposent essentiellement sur une situation exceptionnelle, protégée des intempéries. Le terroir a aussi un rôle à jouer dans les saveurs fruitées et florales… Cependant, gare au mythe des vins féminins ! Non seulement les femmes apprécient les Crus de caractère, mais le Fleurie dispose d’une palette de nuances qui lui confère tantôt un bouquet tout en finesse, tantôt une structure corsée. L’idéal reste encore de venir déguster directement sur place et profiter de la nature chatoyante du Beaujolais.